On a lu “Requins à La Réunion, une tragédie moderne”

La “crise requins”, on ne vous fait pas un dessin. Mais il se trouve que la figure la plus médiatique des événements de ces dernières années, Jean-François Nativel (président de l’association Océan prévention Réunion), a commis il y a quelques années un bouquin (Requins à La Réunion, une tragédie moderne) distribué un peu partout. Alors, on a fait une chose originale : on l’a lu.

 

Requins à La Réunion, une tragédie moderne, est écrit par Jean-François Nativel et édité par Nativel Jean-François. Ça parle de quoi ? De l’avis Jean-François Nativel sur la “crise requins” du moins celle qui court depuis 2011.

Il était difficile de lire ce pavé en essayant d’oublier ce bougre de Nativel, qu’on voit à la télé, qu’on entend sur Free Dom, qu’on lit dans les journaux, et qui essaie même de devenir député. On en a mangé, du Nativel, trop, et nous voulions nous cantonner à ce qui était écrit, et pas à qui l’avait écrit. Après tout, la quatrième de couv’ promettait, certes un “parti pris“, mais surtout “d’apporter un éclairage factuel à tous ceux qui manqueraient  d’éléments pour se positionner.

Et comme il le distribue à tout le monde, son bouquin, nous avons eu envie de vérifier si, en effet, il permet de s’informer correctement sur la “crise”, en vérifiant ce qu’il raconte. Résultat des courses : quelques informations intéressantes, en effet, mais surtout un énorme manque de sources, des amalgames (qui a dit “mensonges” ?), une mauvaise compréhension de la science, le tout saupoudré de théories du complot. En gros, ce bouquin est de la propagande destinée à ceux qui n’y connaissent rien, et un coup de pommade à ceux qui partagent les idées de monsieur Nativel.

Cet article, bien trop long, sera donc découpé en trois parties.

 

L’auteur, avec un ami surfeur dionysien. (source)

Partie 1 : Si j’te l’dis…

Partie 2 : Les autres, c’est des cons

Partie 3 : Petits arrangements avec la vérité…

 

NB : Ayant acheté ce livre sous son format Kindle, nous n’avons pas pu récupérer la pagination originale, et donc vous renvoyer précisément aux citations. Elles sont cependant toutes bel et bien issues de Requins à La Réunion, une tragédie moderne.

NB 2 : Ce n’est pas la peine de nous traiter d’écolos-bobos, nous n’avons absolument aucun avis sur la pêche aux requins ou la manière de résoudre la “crise”. Nous nous sommes simplement cantonnés à vérifier les affirmations de monsieur Nativel.

Loïc Chaux