Mythique, le Grand Raid ?

Un nouveau “titre” a été décerné à La Réunion : dans un sondage, sur lequipe.fr, à la question “Quelle est, pour vous, la course la plus mythique de l’ultra-trail ?“, des gens ont répondu “La Diagonale des Fous” à 40%. Et alors ?


Le Tangue est pour l’instant gratuit pour vous, mais pas pour nous. Vous pouvez nous aider tout de suite en nous soutenant ici.


 

On avait vu passer ça, sur lequipe.fr, un autre sondage pas très intéressant, servant surtout à faire du clic – comme tous les sondages sur Internet, qui n’ont d’ailleurs absolument aucune valeur – et qui posait cette question : “Quelle est, pour vous, la course la plus mythique de l’ultra-trail ?“. Ces concours de “Qui a la plus grosse ?” ne nous intéressant pas, nous sommes passés à autre chose… jusqu’à ce qu’on lise, chez nos confrères, “Le Grand Raid élu course la plus mythique au monde” (avec quelques variantes). Or, c’est pas qu’on n’aime pas le Grand Raid, mais on a quand même voulu vérifier la méthodologie du truc : puisque ça fait la “une” des journaux, comme la vaste escroquerie de l’élection du plus beau marché de France ou celle de la plus belle rando (on en avait parlé ), ça valait le coup de vérifier deux ou trois choses.

D’abord, le sondage a eu lieu du 4 au 8 avril, et la date a son importance : il a été lancé quelques jours après la Barkley, une course qui se déroule aux États-Unis, un truc un peu étrange que presque jamais personne ne finit. D’ailleurs, au départ, le sondage s’intitulait : “La Barkley est-elle la course la plus mythique de l’ultra-trail ?” (c’est visible lorsqu’on cherche, dans le cache de Google, le nom de la page d’origine). Ce qui pose quelques problèmes : d’abord, lequipe.fr en a fait des caisses sur cette course qu’on trouve un peu débile, mais c’est notre avis, dans les jours précédant le sondage. Elle ne pouvait donc qu’être bien classée auprès de ses lecteurs – elle a fini troisième. Dans le même genre, en 1998, quand TF1 avait demandé à ses téléspectateurs d’élire la meilleure chanson française de l’histoire, c’est… Belle, de la comédie musicale Notre Dame de Paris qui avait été choisie. Oui, devant l’Hymne à l’amour, Hexagone ou Amsterdam. Ça montre un peu le sérieux de ce genre de consultations.

Un autre problème, et de taille, celui-ci, c’est que la Barkley n’est pas vraiment un trail : il s’agit plutôt d’une course d’orientation. Sur ce coup, lequipe.fr mélange un peu les torchons et les serviettes.

 

Le Marathon des Sables ? On s’en fout.

 

La consultation elle-même souffre aussi d’un sacré biais : il ne s’agissait pas, pour chaque participant, de proposer la course qu’il jugeait la plus “mythique” (avec tout le flou entourant cet adjectif), mais de choisir entre celles proposées par lequipe.fr. Ainsi, au milieu des fameux Barkley, UTMB, ou Diagonale des Fous, voire la Hardrock 100, d’autres, bien peu connues des non-amateurs de trail, étaient soumises au vote. En revanche, le Marathon des Sables, course créée avant le Grand Raid ou l’UTMB et faisant partie de l’Ultra-Trail World Tour, n’a pas été proposé aux votants. Étonnant.

Enfin, comme tout “sondage” sur Internet, il ne fait qu’exprimer l’avis des personnes qui choisissent elles-mêmes de cliquer. Sur les quatorze mille votants, il n’est pas impossible qu’une communauté en faveur de la Diagonale se soit mobilisée, comme c’est le cas pour tout ce genre de votes (Star Academy, Meilleur sentier, Meilleur marché…). D’autant que le questionnement ayant été proposé sur le site d’un journal français, il était évident que le chauvinisme allait jouer à plein, l’UTMB arrivant deuxième. II est bien clair que si le sondage avait eu une portée mondiale, les résultats eurent été différents.

Ce vote sur lequipe.fr est en fait une non-information, qui a cependant bien fait plaisir aux organisateurs de la Diagonale des Fous. Elle deviendra, peut-être, un sujet intéressant, lorsque pareil sondage sera proposé à un échantillon représentatif de coureurs de trail du monde entier. D’ici là, on continuera de se moquer gentiment de ces concours de clics. Quoi, y a une deuxième saison, pour le concours du plus beau marché ?

Loïc Chaux