Réunion Tupperware

Vous avez trouvé ennuyeux la montée finale vers le Piton-des-Neiges ou votre dernier Paris-Réunion ? Allez donc assister à une assemblée plénière de la Région.


Le Tangue est pour l’instant gratuit pour vous, mais pas pour nous. Vous pouvez nous aider tout de suite en nous soutenant ici.


 

Et dire qu’on a une enquête sur les Swissleaks à terminer… Mais il paraît qu’il fallait assister au moins une fois dans sa vie à une assemblée plénière de la Région. Une “assemblée plénière”, on ne savait pas vraiment ce que c’était, avant d’y aller. On a compris : il s’agit donc pour les élus de la Région présents de discuter. En l’occurrence, aujourd’hui, des orientations budgétaires, puis du rapport de la Cour régionale des comptes sur la gestion de la collectivité. C’est-à-dire de documents déjà rédigés, déjà décidés, d’où le mot “discussion“. On aurait pu dire “bavardages“, “réunion Tupperware“, on aurait été tout aussi proches de la réalité : dans une assemblée plénière, on ne décide de rien, mais on taille le bout de gras.

Sept heures. Sept heures de discussions ne menant nulle part. C’est long : suffisant, en tous cas, pour se repasser la trilogie des Retour vers le Futur. Sept heures pendant lesquels quasiment tous les élus présents ont donné leur avis, et c’était vraiment important de le donner.

Pendant sept heures, on a donc d’abord vu Nadia Ramassamy (majorité) quiter les lieux rapidement (elle a eu le temps d’émarger, c’est déjà pas mal), suivie de près par Marie-Rose Won-Fah-Hin (La Réunion Marche) ; la collègue de celle-ci, Karine Nébénésa, demander à une copine de la filmer pendant ses interventions tout en partant se promener pendant que les autres lui répondaient ; Olivier Rivière (majorité) faire un peu le malin pour défendre son président, ton cynique et rictus moqueur compris ; Jean-Paul Virapoullé (Majorité) passer son temps à grommeler bien fort, histoire d’emmerder ceux qui parlent (surtout ceux de l’autre camp) ; Patricia Profil (Le Rassemblement) feuilleter un Routard sur le Bénin ; Fabienne Couapel-Sauret (majorité) affirmer ne pas vouloir faire de polémiques tout en faisant des polémiques ; Bachil Valy, Paul Técher et Jean-Gaël Anda (majorité) grommeler bien fort avec Virapoullé ; Virginie Bourgalou (Progrès 974) poser une question sur un budget qui aurait été accordé à une société dont personne n’a jamais entendu parler (“On me l’a dit“) ; quelques uns, plus malins que les autres, venir serrer la paluche aux journalistes et au-dessus de tout cela, Didier Robert qui se les frise avec un sourire en coin. Et à la fin, on n’a même pas su qui avait gagné le Tupperware orange, vous savez, celui qui passe au micro-ondes et qui fait des omelettes.

Loïc Chaux