Et les étiquettes, bordel !

Dopage dans l’athlétisme, suite et fin : Le Tangue a pu consulter les motivations de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) concernant le contrôle positif aux corticoïdes révélé mardi. La faiblesse de la sanction s’explique par la situation personnelle du coureur, sans papier et sans aucune couverture sociale.