Et les étiquettes, bordel !

Dopage dans l’athlétisme, suite et fin : Le Tangue a pu consulter les motivations de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) concernant le contrôle positif aux corticoïdes révélé mardi. La faiblesse de la sanction s’explique par la situation personnelle du coureur, sans papier et sans aucune couverture sociale.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

En athlétisme, un cador sous corticos

Il courait vite, cet athlète, et l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) semble avoir compris pourquoi : il a été contrôlé positif aux corticoïdes lors d’une course à Sainte-Suzanne en 2017. La cerise : le coureur en question était un sportif de tout premier plan à La Réunion.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Tangue, éléphant et NASA

Aujourd’hui, c’est donc l’ouverture de la chasse au tangue. Une bestiole qui trimballe tout un tas de cochonneries, mais étudiée pour son originalité. Le tangue, il vaut donc mieux le lire que le buter.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Et tout ça pour un requin tigre…

Terminée samedi, la campagne de pêche dite “post-attaque” a permis de pêcher un requin tigre dans les environs de l’accident qui a coûté la vie à un pêcheur de bichiques mercredi dernier. Nous voilà bien avancés.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.