Gilets jaunes

La bonne nouvelle vient des vendeurs de voitures

C’est Zautos974 qui nous le dit : catastrophe, en novembre, La Réunion a vu ses ventes de tutures diminuer de moitié par rapport à l’année précédente, apparemment à cause des “Gilets jaunes”. Nous on aurait plutôt dit “grâce” :  car si cela a l’air de mettre au fond du trou les importateurs, Le Tangue y voit plutôt une bonne nouvelle, puisque cela fait quand même éventuellement plus de mille bagnoles en moins sur les routes, donc pas mal, aussi, d’épaves qui ne viendront pas squatter les parkings et les casses. Et, peut-être aussi, un peu moins de personnes endettées. Sauf qu’on ne va pas se réjouir trop vite : les voitures qui n’ont pas été achetées en novembre le seront plus tard. Et, surtout, avant novembre, les ventes d’auto avaient progressé de +3,42% par rapport à 2017. Dans un contexte où, depuis 2015, les chiffres des ventes ne cessaient d’augmenter,…

Camelots de ministres

Fantastique ! Olivier Noblecourt est venu, apparemment, assurer le “service après-vente” des promesses de la ministre Annick Girardin suite aux mouvements sociaux – pas encore terminés, rappelons-le.

Caroupaye zimpôts !

Jean-Bernard Caroupaye gilet jaune ! Pourtant, la première chose qu’il pourrait faire en faveur de la communauté, ce ne serait pas de payer ses impôts ?

Par où t’es rentré ? On t’as pas vu sortir

Le Tangue en avait un peu marre, de fréquenter du prolo sur les blocages. Alors, cet après-midi, il est allé à la Préfecture, voir du patron, du vrai, du genre qui met des chemises blanches, qui roule en grosse voiture, qui est assommé par les charges et qui trouve que le Smic à 1100 euros, c’est quand même un peu trop. Ça tombait bien, les représentants du monde économique (Medef, CCIR, banques, etc.) étaient reçus par le Préfet. À leur arrivée, les quelques “Gilets jaunes” sur place – la plupart restent sur les routes – les ont agonis d’injures de derrière les barrières.  Hélas, une heure plus tard, sans doute trop timides, nos “décideurs” ont évité la porte de devant. Celle de derrière, aussi, parce que les journalistes sont malins, il l’ont guettée aussi. On ne sait pas vraiment par où ils sont passés, mais ils ont tout fait, en…