L’édito

Dimanche, allez pique-niquer !

Dans la septième circonscription, on connaît donc à peu près le nombre de personnes qui n’avaient rien d’autre à faire, dimanche dernier, que d’aller voter : environ vingt-cinq mille. Environ un inscrit sur quatre. Au Tangue, on trouve que c’est encore beaucoup trop. Un signe terrible du désoeuvrement de la population réunionnaise qui nous désole.

On est mieux ici qu’en civet

Dix euros le civet tangue, l’autre jour. Nous sommes gras, il faut nous faire mijoter des heures dans du Royal pour qu’on n’ait pas un goût trop dégueulasse et pourtant, il faut y mettre le prix, pour nous manger !