Karl Bellon : “Vous pouvez vous pousser un peu de devant, je ne vois pas la mer.”

  Alors, monsieur Bellon, ça y est, il n’y a plus de restaurants tout au bord de la mer, vous avez gagné ! “Les soirs, sous ma varangue, je peux enfin me détendre sans les odeurs de graillon et le son de la techno…   Oui, enfin, c’était aussi un combat écologique, non ? Vous pouvez vous pousser un peu de devant, je ne vois pas la mer. Là, c’est bon, merci. Vous disiez, donc ?   Que ce qui a été appelé les “paillotes”, vous vouliez les enlever pour faire respecter la “loi littoral”… Attendez une seconde… (À un voisin) Quoi ? Y a encore des cons qui se sont garés devant chez nous ? Je finis de discuter avec monsieur, et je fais un communiqué contre Sinimalé… Donc, vous me parliez de… de quoi, déjà ?   De combat écologique. Ah, oui, c’est vrai. Bon, ben c’est pas … Lire la suite de Karl Bellon : “Vous pouvez vous pousser un peu de devant, je ne vois pas la mer.”