Chez les cousins

A Mayotte, les vieilles recettes pour soigner l’Île 

Vous avez un cancer ? Prenez du doliprane. C’est en gros le message que le gouvernement envoie en annonçant un retour du GIR pour lutter contre l’immigration clandestine sur l’Île au lagon et la création d’une antenne locale du Raid contre les débordements.    Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Aux Jeux des Îles, le grand qui tape les p’tits

Vous vous souvenez, du gros malin de CM2 de la cour de récré qui piquait le goûter des minus du CP ? Aux Jeux des Îles, jeunes ou pas, La Réunion fait pareil, toute contente de gagner des médailles face à des pays plus pauvres.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Francky Vincent, la nomination qui pue du cul

Nommé au grade de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, le chanteur antillais n’a pas seulement chanté la misogynie tout au long de sa carrière : il a récemment traîné avec complotistes et antisémites… aux côtés d’un autre chanteur, réunionnais celui-là.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

La fable des “50%” à Mayotte

C’est reparti : alors que Mayotte est le siège d’événements violents, on entend de nouveau que la moitié de la population mahoraise serait en situation irrégulière. Les sources ne disent pas ça.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

A l’Assemblée, l’Outre-mer a toujours un os dans le nez

Uniformes à l’école, recherche d’hydrocarbures et batailles de coqs… Ces derniers temps, dès que l’Outre-mer est évoqué à l’Assemblée nationale, c’est pour faire croire que les cousins des îles vivent dans un monde parallèle, où on se fiche des questions écologiques et sociétales.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.