Le concours l’épine

“Demain, nous serons davantage offensifs, alliés à d’autres partenaires, en lien plus étroit encore avec nos annonceurs qui se retrouvent dans nos supports, JIR, Clicanoo, Femme Mag, Made in Réunion, JIR TV… Depuis 2018, nous avons créé une agence de communication. Nous répondons aujourd’hui à des appels d’offres publics et sommes capables d’accompagner des acteurs, même politiques, dans leur communication.”

Au moins, le JIR, par la voix de Jacques Tillier dans son édito du 27 novembre, ne fait pas dans l’hypocrisie. Si ses lecteurs espéraient encore un peu d’indépendance de la part du Journal de l’Île, c’est râpé ; son boulot, désormais, c’est de vendre du Didier Robert et des paquets de lessive.

“Merci beaucoup à tous ceux qui regardent notre émission. Merci d’être si fidèles.”

Interviewée par Antenne Réunion, une des actrices principales du soap Les Feux de l’Amour remercie, évidemment, ses fans. Vu l’heure de diffusion de la série sur Antenne, 13h15, elle s’adresse donc aux chômeurs et aux vieux. Et vu que la population réunionnaise a toujours moins de travail et plus d’ancienss, qu’elle se rassure : La Réunion restera fidèle à ses histoires de coucheries entre gens de bonnes familles…

“Est-ce que vous confirmez que vous ne prendrez pas en otage la population ?”

Sur Réunion 1ère, un représentant syndical des transporteurs est sommé de répondre sur l’éventualité d’une “prise d’otages“. Putain de poncif : une prise d’otages, on n’a jamais eu l’impression que c’était ça. Grève… Prise d’otages. Mouvement syndical… Prise d’otages. Revendications… Prise d’otages. Quand va-t-on en finir avec cette rengaine à la con ? Au Tangue, on est persuadés que si elle avait eu le choix, Florence Aubenas aurait franchement préféré rester coincée dans les bouchons…