L’édito

La flambée, c’est forcément de notre faute

Les discours des autorités ces derniers jours culpabilisent les Réunionnais qui ne feraient pas assez attention en pleine flambée de l’épidémie de Sars cov-2. Les politiques et les acteurs économiques, eux, sont bien épargnés. Pas par Le Tangue.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.