L’édito

‘feraient mieux de pas trop la ramener

Youplaboum. Six députés sur sept issus de la NUPES à La Réunion, élus par une petite poignée de Réunionnais. A Paris, y aura quatre-vingt dix députés d’extrême-droite ? Apparemment, c’est toujours pas un problème. Tu m’étonnes.

Homophobes, xénophobes, votez pour nous

L’absence d’élus et, ou, candidats, à la Marche des visibilités, et leur manque de réactions face au vote Le Pen est le reflet d’une classe politique qui préfère s’accommoder des fachos, plutôt que de lutter contre. L’électoralisme est une gangrène.

Fâchés ET fachos

On peut continuer à mettre le vote Le Pen uniquement sur le compte de la colère. Ou alors, ouvrir aussi les yeux sur les discours xénophobes qui gangrènent La Réunion d’aujourd’hui.