L’édito

Homophobes, xénophobes, votez pour nous

L’absence d’élus et, ou, candidats, à la Marche des visibilités, et leur manque de réactions face au vote Le Pen est le reflet d’une classe politique qui préfère s’accommoder des fachos, plutôt que de lutter contre. L’électoralisme est une gangrène.

Fâchés ET fachos

On peut continuer à mettre le vote Le Pen uniquement sur le compte de la colère. Ou alors, ouvrir aussi les yeux sur les discours xénophobes qui gangrènent La Réunion d’aujourd’hui.

Libérez De Chazournes !

Et s’il suffisait de laisser dans sa réalité parallèle un docteur qui raconte n’importe quoi depuis des mois ? Futur martyr, le docteur De Chazournes ne veut toujours pas comprendre le danger qu’il représente. Ben tant pis : dans le monde d’après, il faudra bien faire avec.

La saucisse et les marteaux

Et si les polémiques un peu vaines sur la manière de cuisiner un rougail saucisses ne trouvaient pas leur fondement dans la poussée d’un sentiment identitaire qui gagne La Réunion ? Oui, sans rire.