Crise de foi

Après la chloroquine, l’ivermectine, évidemment

Après avoir soutenu l’usage de la chloroquine dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid, les têtes pensantes anti-vax locales se sont rabattues sur l’ivermectine… dont l’efficacité n’a pas été prouvée, non plus.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Marre des régionales ? Détendez-vous avec Réinfo Libertés 974 !

On s’était promis de ne plus trop parler d’eux, mais vue la poilade qu’on vient de s’offrir en jetant un œil à la page Facebook d’un des collectifs complotistes locaux à propos du Covid, c’eût été dommage de s’en passer.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Les anti-vax ont gagné (pour l’instant)

28% des Réunionnais non vaccinés affirment qu’ils ne le feront pas, selon un sondage Réunion 1ere – Sagis. La propagande anti-vaccins a, semble-t-il, porté ses fruits au sein de la population. Et nous, les merdias, on a laissé faire.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Après les masques, le vaccin : les conspi pays s’ennuient

La Réunion va bientôt avoir droit à ses doses de vaccins dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid. Evidemment, quelques groupes conspis locaux sont contre : Le Tangue propose donc d’étudier quelques uns de leurs arguments.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Quand le CHU fricote avec les gourous

En signant un accord cadre avec le ministère indien de l’ayurveda, du yoga, de la naturopathie, du yunâni, du siddha et de l’homéopathie (Ayush), le CHU montre une fois de plus son intérêt pour des méthodes de soins qui n’ont rien de scientifiques.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.