La NRL terminée à 85% ? Qui dit mieux ?

Tant que la Région continuera à mentir sur la réelle avancée de la Nouvelle route du littoral, Le Tangue continuera à le rappeler : les chiffres annoncés sont faux, et de plus en plus. La semaine dernière, c’est même le chiffre de 85% d’achèvement qui est sorti de la bouche de la majorité. Qui dit mieux ?

 

Le lecteur abonné au Tangue va finir par croire que nous sommes un peu têtus. C’est vrai ; tant que la communication de la Région assurant que la Nouvelle route du littoral est “terminée à 80%” sera repris par la majorité et chez nos confrères, nous continuerons à enfoncer le clou : ce chiffre est faux, archi-faux, et il sort de nulle part. Du moins, presque.

Nous avons en effet réussi à en savoir un peu plus, sur l’origine de ce chiffre : selon nos informations, la Région a, comme nous nous en doutions dans cet article où nous avions vérifié sur place, fait une banale règle de trois. Partant du principe que le chantier total mesurait 12,5 kilomètres, et que la partie en digue – celle qui coince, parce qu’il n’y a pas de cailloux, nommée partie “D5” – mesurait 2,7 kilomètres, la Région a considéré qu’il manquait bel et bien 20% du chantier (à conditions d’arrondir, mais ne soyons pas trop taquins). 

Or, comme nous avions nous-même mesuré sur place, le trou entre la Grande-Chaloupe et la Possession est plus grand : nous avons mesuré 3,2 kilomètres manquants, c’est-à-dire la partie en digue D5 ainsi que les enrochements permettant de se raccorder au nord et au sud. 3,2 kilomètres sur 12,5, on arrive, du coup, à 74% du chantier réalisé. 

Mais comme nous le faisions remarquer alors, ce chiffre n’avait de valeur que si ces 74% étaient en effet terminés. Or, ils ne le sont pas, et c’est Didier Robert qui l’expliquait lui-même la semaine dernière, juste avant l’Assemblée plénière. Dans le Jir de jeudi dernier, il était noté : “Le viaduc sera terminé dans un an et demi“. Il reste en effet à installer des éclairages, des marquages au sol et tout un tas de finitions qui, de fait, rendent cette première partie du chantier non terminée. Nos 74% sont donc encore bien trop élevés par rapport à la réalité, ce qui nous éloigne toujours plus des 80% claironnés par la Région.

Enfin, ça, c’était avant l’intervention, en assemblée plénière la semaine dernière, de l’élue de la majorité Fabienne Couapel-Sauret. Commençant par faire la leçon aux élus de l’opposition, elle a sorti cette phrase mémorable : 

 

“Essayez d’avoir des éléments chiffrés, pour ne pas mentir à la population.”

 

Elle n’a pas tort. Mais elle ne va quand même pas oser ? Si, quelques secondes plus tard : 

 

“La Nouvelle route du littoral est aujourd’hui à 85% réalisée.”

 

Superbe mensonge, en direct, et en public. Et surtout, alors que le chantier est à l’arrêt depuis plusieurs mois, et que Didier Robert, plus tôt, avait parlé de “80% réalisés“, madame Couapel-Sauret grattait, comme ça, 5 points de plus.

Faudrait qu’ils fassent gaffe, quand même, à la Région : à force d’annoncer des chiffres toujours plus gros, alors que le chantier ne bouge pas, la population risque de se rendre compte de l’entourloupe. Et à ce train-là, la NRL ne sera terminée que dans les bureaux de com’ de la Pyramide inversée.

Loïc Chaux