Omarjee, ou LFI version bling bling

 

Vous connaissez, la France Insoumise ? Lutte des classes, anticapitalisme, planification écologique… Un programme que ses élus et militants tiennent à faire transpirer jusque sur leur image : Mélenchon porte des vestes de prof de techno, Ratenon se coiffe avec les pieds de son réveil, Ruffin se filme dans sa petite cuisine en Formica, et tout le monde refuse de porter une cravate à l’Assemblée.

Et puis il y a Younouss Omarjee. Le député européen réunionnais, lui, ne joue pas vraiment au prolo. Coiffure impec, costumes cintrés et cravate fine, le Younouss ressemble plus aux membres de la troupe des conseillers ministériels du gouvernement Macron qu’à celle des joueurs de djembé de la Fête de l’Huma.

Le plus drôle, c’est que le côté bling bling du Younouss semble parfaitement assumé. Il suffit de voir la miniature qu’il a choisie pour illustrer son compte Instagram : on le voit sourire Colgate, en smoking, nœud pap’ inclus.

Mieux : hier soir, il semblait prendre l’avion depuis Paris pour revenir à La Réunion, et il a joué à l’Instagrammeuse juste avant le départ, filtres compris.

On apprend donc, d’abord, que notre Insoumis se promène avec un iPhone 11 d’Apple. Vous savez, celui qui coûte au moins un Smic.

 

 

On ne demande pas non plus qu’à LFI, ils se baladent avec des 3310, m’enfin, plus de 1200 balles pour un portable, ça fait pas très “Insoumis”. Mais ce n’est pas tout.

Dans une story, Omarjee a tenu à nous montrer tout le bien qu’il pensait de la business class d’Air France. Sur un fond de Jean-Michel Jarre, sans aucun commentaire, il a montré à ses suiveurs comme elle est jolie, la cabine premium, nous montrant tous les atouts que les simples pékins de la classe éco ne verront jamais de près. Ça fait un peu “Regardez les mecs, comme le luxe, c’est cool !“, un peu comme quand Benzema pose avec ses Bugatti ou Booba avec ses Rolex. On a tout à coup repensé à la photo de Jean-Hugues Ratenon publiée il y a deux semaines, dans son jardin, avec des clémentines sur la tête… Nous demandez pas pourquoi.

 

 

Que Younouss Omarjee voyage en business, après tout, on s’en fout. Dans le cadre de ses fonctions au Parlement européen, il est amené à voyager souvent. Qu’il fasse preuve de son goût du luxe de manière aussi ostentatoire, en revanche, on n’est pas sûr que chez LFI, ça fasse marrer tout le monde. 

L. C.

 

Il est bien, cet article gratuit. Je m’abonne, pour lire les autres ici.

Ou je file un p’tit pourboire ici.