Plages, Réunionnais mystiques et sauveurs de l’Hexagone : les scénarios bateau des films tournés dans l’Île

Les premiers éléments connus de Camping Paradis et du Petit Piaf laissent présager de nouveaux métrages farcis de clichés sur les Réunionnais et les Hexagonaux venus nous expliquer la vie. Comme d’habitude.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Grand remplacement ? Toujours pas…

Une étude de l’Insee parue en février censée prouver un remplacement des natifs réunionnais par des natifs de l’Hexagone rencontre en ce moment beaucoup de succès, alors qu’elle a mal été comprise par les adeptes du “Grand remplacement”.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

C’était vraiment très intéressant

Sur CNews, un boug’ du RN a donc dit des conneries sur les Outre-mer, et c’est le festival des réactions outrées. Vous allez voir que, bientôt, on va apprendre que l’eau, ça mouille.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

La tisane malgache qui a coûté un pognon de dingue

Il y a deux ans, le président malgache Andry Rajoelina promouvait une tisane sensée soigner le Covid, sous les hourras des militants anti-mesures sanitaires. Elle a surtout rapporté énormément d’argent à un labo, sans jamais avoir prouvé son efficacité.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Perceval et Karatenon : “Pour les antivax, on en a gros !”

Perceval Gaillard et Jean-Hugues Ratenon ont demandé “la réintégration immédiate” des pompiers non-vaccinés et suspendus. Une mesure soutenue par les antivax et l’extrême-droite, et alors que les pompiers demandent plutôt des moyens.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Et pan ! Sur le museau !

Pour fêter les vacances d’hiver et son anniversaire, Le Tangue a choisi de s’autoflageller, en ressortant des dossiers où il a été à côté de la plaque. Ah, les cons !   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.