Face à Hayot, la défaite des politiques contre les lobbies

En refusant de demander à l’Autorité de la concurrence d’approfondir son enquête dans le cadre de la vente de Vindémia, Bruno Le Maire a confirmé la faiblesse du pouvoir politique sur ce dossier, et la puissance du Groupe Bernard Hayot jusque dans les plus hautes sphères.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Quelqu’un a des nouvelles de Charb ?

Alors que se déroule, en ce moment, le procès des attentats de janvier 2015, Le Tangue se souvient que Charb avait été parmi les premiers abonnés au Tangue, alors qu’on ne lui avait presque rien demandé.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Révisez votre droit grâce à Didier Robert

Le Tangue a pu prendre connaissance des raisons pour lesquelles Didier Robert a été finalement renvoyé en correctionnelle dans le cadre de l’affaire de la SPL des Musées régionaux. Pour un président de Région, ça fait quand même beaucoup.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Quand le CHU fricote avec les gourous

En signant un accord cadre avec le ministère indien de l’ayurveda, du yoga, de la naturopathie, du yunâni, du siddha et de l’homéopathie (Ayush), le CHU montre une fois de plus son intérêt pour des méthodes de soins qui n’ont rien de scientifiques.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Didier Robert et le communiqué alambiqué

En annonçant lui-même qu’il allait être renvoyé en correctionnelle dans le cadre de l’affaire de ses rémunérations à la SPL des Musées régionaux, Didier Robert a produit un communiqué très intéressant à lire entre les lignes. De la com’ pur jus.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.