La Brosse à reluire pays de Dupont-Aignan

En vingtième position sur la liste de Debout le France de Nicolas Dupont-Aignan, Josette Brosse a bien peu de chances d’être élue. N’empêche, aux élections européennes, il n’y a pas tant de Réunionnais que ça.


Le Tangue est pour l’instant gratuit pour vous, mais pas pour nous. Vous pouvez nous aider tout de suite en nous soutenant ici.


 

Youpi, on a une Réunionnaise sur une liste. Champagne. Notre caillou n’est plus simplement représenté par le poto de Méluche Younouss Omarjee ou par l’intermittent de la photo de LREM Stéphane Bijoux mais par une militante associative de premier ordre : on a nommé Josette Brosse. Et qui qu’elle soutient la bonne zézette de Saint-Louis, figure de l’association Contribuables 974 ? La réponse est dans la question. Un indice : il a soutenu Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de 2017, il a clashé Patrick Cohen sur France 5, il a sous-entendu (et sous entend toujours), sans preuve, que l’incendie de Notre-Dame de Paris est un attentat, il dénonce le “racket” de l’État – sur les routes notamment – tout en ayant été le premier maire à installer dans sa ville un radar stop assez traître… Oui, Brosse est sur la liste “Amoureux de la France” du président de Debout la France et candidat à tout, député de l’Essonne, Nicolas Dupont-Aignan.

En présentant sa liste fin mars, le souverainiste a décrit Josette Brosse comme “engagée dans la lutte contre la corruption”. Ç’a été vrai, et dans les rangs de l’ONG Anticor, s’il vous plaît. Et ça fait bien, ça fait intègre, ça fait “y a pas plus honnête que moi”, ce qu’il répète à qui veut l’entendre. Sauf que c’est faux : car si Josette a bien contribué à lancer l’antenne réunionnaise d’Anticor, elle n’en fait plus partie.

Malgré tout, cette introduction par NDA a fait grincer des dents, comme le raconte un militant francilien : “Qu’un élu s’acoquine avec un ancien membre de chez nous en se prévalant de ce statut nous fait tousser. Anticor est apolitique et c’est en son nom et non au nom de l’association qu’elle se présente. Anticor demande aux politiques de prendre des engagements contre les magouilles, ce n’est pas pour les rejoindre…” D’autant que NDA a été dans le viseur d’Anticor pour l’embauche de sa femme à un bon poste dans la mairie dont il a été le boss pendant vingt-deux ans. Mais tout avait été fait dans les règles, paraît-il

De plus, Anticor a publié, ce 7 mai, ses doléances aux candidats pour “une Europe plus éthique“. Pêle-mêle, l’ONG demande “moins de fraude fiscale” et “moins de conflits d’intérêts”. Ça fait un peu “concours miss France”, mais le principal est de rappeler que ces pratiques existent.

Pierre Adrien

 

 

 

Allez, une fois n’est pas coutume, Le Tangue traque le photoshopage sauvage. Ici, on devine que Josette n’a pus être présente sur la photo de famille devant ce charmant village de la campagne métro. Sauras-tu retrouver l’incrustation de son visage ? (indice : c’est quand même un peu voyant quand on clique sur la photo). À part ça, NDA réussit quand même le coup incroyable d’apparaître deux fois sur la même photo. Chapeau l’artiste.(source)