Médias locaux, porte-paroles des flics

 

La police nationale peut désormais se passer de service de com’ : nos confrères se chargent du taf’, comme nous l’a fait remarquer un lecteur.

Hier, apparemment, la police nationale s’est amusée à aller poser des radars à Saint-André. Du coup, ça parade : trente-quatre excès, une voiture à 135 km/h, ça fait du chiffre.

Falait donc que ça se sache, et la police a donc produit un communiqué pour raconter ses faits d’armes dans l’Est. Un communiqué repris intégralement et mot pour mot par nos confrères de Clicanoo, Zinfos, Réunion 1ère, Imaz Press et Linfo.re. Seuls ces derniers ont précisé à leurs lecteurs qu’il s’agissait d’un communiqué de la police. 

Le Tangue avait déjà remarqué, ces jours précédents, la propension de nos confrères à aller faire des reportages en compagnie des pandores à la moindre campagne de contrôle d’attestations, surtout quand ceux-ci se déroulaient dans les quartiers populaires, histoire de montrer que la police veillait au grain contre les méchants sans attestation. Maintenant, y a même plus besoin de journalistes, c’est les flics eux-mêmes qui écrivent les articles !

L. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.