Caroupaye zimpôts !

Jean-Bernard Caroupaye gilet jaune ! Pourtant, la première chose qu’il pourrait faire en faveur de la communauté, ce ne serait pas de payer ses impôts ?


Le Tangue est pour l’instant gratuit pour vous, mais pas pour nous. Vous pouvez nous aider tout de suite en nous soutenant ici.


 

Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. C’est pas du Tangue, c’est d’Audiard et ça va comme un gant à Jean-Bernard Caroupaye, le président réunionnais de la FNTR (Fédération nationale des transporteurs routiers). Vendredi, l’homme à la moustache crayon a rejoint le mouvement des “Gilets jaunes”, vous savez, celui des gens qui souffrent des taxes, de la vie chère, du “comté à 6 ou 7 euros les 200 grammes” (micro-trottoir diffusé vendredi sur France Info). Interrogé en duplex avec son gilet fluo, JB a justifié à Réunion la Première : “On fait partie du peuple. C’est pas Jean-Bernard Caroupaye en tant que président de la FNTR ou élu de la CCIR qui parle. C’est moi en tant que citoyen du peuple. Pour soutenir le peuple qui souffre. Ce peuple, c’est nos frères.” Quand Pascal Souprayen rappelle qu’il a salué les mesures prises par la Région estimant que Caroupaye avait donc d’abord été du côté des élus avant de retourner son gilet, le routier s’énerve : “Est-ce que vous pouvez m’apporter la preuve que je suis du côté des politiques ? Il faut que vous aussi en tant que journaliste vous arrêtiez de diviser le peuple. Les professionnels subissent de plein fouet les taxes, les fortes taxes, la vie chère. Le peuple souffre.

Comme au Tangue, nous sommes des journalopes, on va rappeler à quel point notre bon JB est proche du peuple… car s’il crache sur les taxes, le transporteur goûte aussi peu l’impôt. Il a d’ailleurs été condamné à quatre ans de prison dont trois avec sursis en mars dernier pour fraude fiscale et blanchiment.

Pour la seule année 2009, il devait au fisc une ardoise cumulée entre son entreprise et sa SCI (Société civile immobilière) d’un peu plus de 2 millions d’euros. La boîte de Caroupaye a aussi à cette époque “omis” de reverser la TVA à l’État. Il gueule aujourd’hui contre les taxes, mais on ne peut pas dire que le sujet lui encombre particulièrement l’esprit. Et ce n’est pas là de la phobie administrative du même acabit que pour l’éphémère secrétaire d’État au commerce extérieur Thomas Thevenoud. L’administration fiscale avait d’ailleurs écrit à Caroupaye qu’il avait “dissimulé le montant réel de votre chiffre d’affaires (pour) échapper à l’impôt.” Pile poil dans les revendications des gilets jaunes… Merci JB.

Nicolas Goinard

 

Bonus : Le Tangue adore JBC. En 2013, il évoquait déjà ses ennuis avec le fisc… ainsi que ses revenus. Sur les barrages, les “Gilets jaunes” apprécieront.

 

Le Tangue, août 2013

 

Le Tangue, septembre 2013