Chez les cousins

“Le papy”, “l’Africain” : le comité de soutien de Karki déraille

Depuis plusieurs mois, les soutiens à Hakim Karki, magistrat en poste à Mayotte entre 2010 et 2014, mis en examen depuis juillet 2014 pour viol, ont refait leur apparition sur les réseaux sociaux et se lâchent. Dernières victimes en date : le préfet et le procureur.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Dupont et Dupond sont flics à Mayotte

Deux braconniers chopés avec 65 kg de viande de tortue verte ont été jugés mercredi dernier au tribunal de Mamoudzou et… relaxés. En cause : l’absence d’avocat durant la garde à vue, les flics ayant cru qu’à cause du confinement, ils ne travaillaient pas.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

À Mayotte, le pire est toujours à venir

Le 101e département français est le seul DOM à se retrouver en rouge sur la carte du déconfinement quand les cousins passent au vert. Rien de bien surprenant, vu du terrain.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Taux de pauvreté : calculs biaisés, Domiens mal évalués

Dans les Outre-mer, le calcul du taux de pauvreté ne prend pas en compte les particularités des territoires, si bien que les résultats communiqués par l’Insee sous-estiment la réalité. Les Réunionnais, Guyanais, Antillais ou autres Mahorais sont en fait plus pauvres que ce qu’annoncent les chiffres officiels.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Journaux qui ferment, journalistes qui l’ouvrent

Au moment où, chez les cousins, des journaux disparaissent, une pétition a été lancée par le Syndicat national des journalistes pour alerter le public sur l’indépendance des rédactions locales.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.