Un œil dans le rétro

Elle en brûle, de l’essence, la Miss écolo

[Article rédigé en mai 2014] Dans le monde des Miss, celle appelée “Miss Earth” est sans doute notre préférée. Lors de l’élection à La Réunion, la visite d’une de ses représentantes a encore été une grande tartuferie.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Un p’tit rail ? La Région ne dit plus non

Depuis quelques jours, la Région communique beaucoup sur le futur réseau ferré entre Sainte-Marie et Saint-Denis. Quand on regarde un peu en arrière, le culot atteint un très haut niveau.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Le marathon féminin, une histoire aussi réunionnaise

Les événements autour de Cléménce Calvin, athlète qui aurait tenté de se soustraire à un contrôle antidopage selon Le Monde et qui a battu le record de France du marathon dimanche, nous a rappelé qu’il n’y a pas si longtemps, ce même record était détenu par une Réunionnaise… dont l’entourage sentait, lui aussi, les effluves des produits prohibés.   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Les noms changent, pas les propositions

Réunionnaises, Réunionnais, vous n’avez plus que quelques jours pour participer au “Grand débat national”. Ce serait dommage de rater ça : souvenez-vous, il y a dix ans, comme ce genre de réunions à l’écoute des citoyens a servi. Vous savez, les fameux “États Généraux”…   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.  

Le “vivrensemble” et les 39% de Le Pen

Peut-on vraiment s’étonner de la teneur des commentaires sous les articles consacrés au migrants Sri-Lankais arrivant à La Réunion ?   Cet article est payant. Pour le lire, celui-ci et beaucoup d’autres, il vous faut vous abonner. Rendez-vous donc ici. À bientôt.