Ça n’s’invente pas !

“Il manque 2,5 tonnes de roches pour finir la NRL.” (Jonathan Rivière, Journal de l’Île, 10/09)

C’est sûr qu’une carrière risque de faire un peu beaucoup pour si peu…

“La communauté tamoule “veut faire comprendre au gérant de changer tout simplement de nom, nous ne sommes pas là pour casser son entreprise mais qu’il respecte la laïcité et la foi des Hindoux”” (à propos de l’ouverture d’une discothèque appelée “Schiva”, Zinfos974, le 8/09)

Dans un état laïc, justement, Schiva – ou Shiva – n’est rien d’autre qu’un personnage de fiction comme Mickey, Candy ou Patrick Bateman. Elle est bien gentille, la foi des “Hindoux” (sic), tant qu’elle ne se mêle pas de la manière dont les gens nomment leurs boîtes.

“On se demande si l’on a besoin d’un maire à Saint-Paul puisque la commune n’est dirigée que par des intérêts particuliers.” (Virginie Péron, conseillère municipale de Saint-Paul, Le Quotidien, 4/09)

Quatre ans pour se rendre compte que Joseph Sinimalé fait dans le clientélisme ? Mieux vaut tard…

Anne Mousse n’est pas le premier enfant né à La Réunion […] Il s’agit en fait d’Etienne Pau, […] baptisé à Saint-Paul le 7 août 1967.” (Journal de l’Île, 30/08)

De deux choses l’une : soit le petit Étienne a mis trois cent cinquante ans à être baptisé, et c’est long ; soit la Réunion s’est peuplée de neuf cent mille habitants en cinquante ans, et c’est court.

Cyrille Melchior n’exclut pas la création d’un hippodrome qui suciterait “un engouement populaire et générerait de l’argent pour le développement de projets”.” (Le Quotidien, 29/08)

Excellente idée : on avait déjà l’alcool, le chômage, le zamal, ne manquaient plus que les paris.